Aux amoureux de la ponctuation

Aux amoureux de la ponctuation, celle qui lie, relie et délie sans chaînes.

Il est des familles de plumes d’oiseaux, plus que de sang. Qu’ils écrivent ou pas, ce sont des membres choisis et non subis. Des êtres qui, « Sur la Seine, entre mouettes et loups, refuge des passants mélancoliques & aquatiques », ne connaissent ni frontière de règnes, de temps ou d’éléments. Ils sont horde, banc, bande, bouquet sauvage de drôles d’oiseaux en feuilles d’étoiles et poussières d’eau. Certains ont un penchant gracieux pour le point-virgule et l’esperluette, tous sont eux-mêmes traits d’union :

Haut les plumes, drôles d’oiseaux !

Celle-ci se consacre aux personnes qui ont perdu le lien avec elles-mêmes, elle ouvre son généreux logis, les oiseaux de ses oiseaux sont ses oiseaux.
Celui-là excelle aux amitiés qui se jouent du temps et en fait des châteaux de cartes solides comme des nuages de poètes.
Celui-ci fait d’une chambre photographique une arme de cohésion massive.
Celui-là encore, veille de nuit comme de jour sur les âmes d’ici et d’ailleurs, vigie, gardien, phare de chair.

*Toute ressemblance avec Anne-Laure Buffet, Éric Poindron, Antoine du Payrat et Julien Cendres n’est pas fantôme ; ils sont traits d’union de lumière blanche, noire ou multicolore ; et le reste est marginalia.

**Pour la bonne, la très bonne bouche, quelques heureux spécimens de ponctuation tirés, comme la citation ci-dessus, du Fou et la licorne (Editions Germes de barbarie) et du Voyageur inachevé (Castor Astral), deux bonheurs d’Éric Poindron :

« L’esperluette est ma complice & la feuille aldine ma coquetterie. »

« Je marche à cloche-souvenir dans les chemins
De pommes sauvages & des ravines
Les fils d’équilibre n’engagent que les songes »

« Nuage à-demi,
Et un peu ailée, aussi. »

« Ai-je écrit mes livres ? Je ne sais ; ou à peine. Je les ai vus avant ; je les ai lus, peut-être. »

Portrait de sarments entrelacés
ou
Esperluette humaine

« Cartes post-ailes »
« Âme-L’or »
« Pas-à-pas d’heure »

***Et quelques destinations envolées des mêmes ouvrages :

« Culmont-Chalindrey »
« Nancy-l’Enfance »
« Romorantin-les Charmes »
« Écho-les-Chartrons »
« Boizy-le-Carnaval »
« Moulins-les-Souvenirs »
« Brume-la-Ville »
« Metz-aux-Lointains »
« Saint-Louis-des-Inconnus »
« Humeur-les-Comètes »

Photographie Laurent Méliz (c) 2021
Cabaret du Néant avec Eric Poindron, Cali, Dominique Tourte,
Julien Cendres et Anne Vassivière

Tableau Anne Vassivière (c) 2021

Un commentaire

  1. Très belle publication
    Merci Anne Vassiviere de ces textes et de ce récit si inspirant…
    Un seul regret… Ne pas, avoir participe à ces moments d’amitiés et de joie, sublimes par la musique et le chant… Que de talents !
    Amitiés
    Martine Winsback

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s