Célébrer Baudelaire

Pour le bicentenaire de la naissance de Baudelaire, Marilyne Bertoncini m’a demandé de proposer une illustration pour la revue littéraire Jeudi des mots.

http://jeudidesmots.com/

Adolescente, je faisais la guerre à mon professeur de français qui décortiquait Baudelaire en classe.
Un poème, c’est comme un nuage, ça ne se dissèque pas. C’est vivant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s